Skip to content
RDV
Accès
Avis certifiés

La médecine esthétique et la dermatologie ont considérablement bénéficié ses dernières années des progrès techniques des lasers. Toujours plus précis et plus performants, ils permettent de prendre en charge par exemple les rougeurs et la couperose, des affections particulièrement invalidantes socialement qui sont traitées généralement en une à deux séances.

Que peut-on faire avec les traitements au laser?

Avec les dernières générations de laser il est possible de :

  • supprimer les taches pigmentaires (taches, lentigos), les lésions vasculaires (rougeurs, couperose, érythrose sur le visage, les angiomes, varicosités sur le corps et les membres inférieurs),
  • procéder à un détatouage,
  • estomper les cicatrices (acné, chirurgicales, post-traumatiques, etc…),
  • réduire les vergetures,
  • corriger les ridules,
  • favoriser le photorajeunissement du visage et du décolleté.

Le centre Marceau dispose de plusieurs lasers de dernière génération, très performants, qui nous permettent de répondre aux nombreuses demandes dermatologiques et esthétiques.

Sur quelles zones du corps peut-on traiter au laser ?

Les zones découvertes du corps (visage, cou, décolleté, bras, mains, etc….) sont particulièrement concernées par ces lésions inesthétiques en raison de leur exposition répétée, consciente ou inconsciente,  au soleil et autres rayons UV artificiels.

Les lésions inesthétiques peuvent bénéficier avantageusement de nos appareils spécifiques (Icon, RevLite, Affirm, PlexR).

C’est le médecin lui-même, seul utilisateur des lasers, qui décidera après un examen du choix de l’appareil qui convient à votre cas, et éventuellement d’associer plusieurs lasers combinés.

laser vergetures avant après

Prendre rendez-vous pour un traitement au laser dans nos centres:

Les actus

  • Épilation laser femme avant 25 ans
    L'épilation laser chez la femme avant 25 ans sera efficace mais nécessitera généralement plus de séances que l'épilation laser réalisée chez la femme à partir de 25 ans. A 25 ans, il faut en

Les actus