banner_centre_marceau_capil4

Techniques de greffe de cheveux par FUE

Pourquoi choisir la F.U.E. ?

La FUE (Follicular Unit Exctraction) est la technique de greffe de cheveux la plus intéressante pour le patient. La FUE présente des avantages et aucun inconvénient à long terme. La FUE est la seule technique de greffe de cheveux proposée au Centre Marceau.

Les avantages de la FUE :

– Les bulbes greffés sur le patient sont prélevés sur une partie de sa propre chevelure appelée « zone donneuse ». Les cheveux de la zone donneuse sont plus denses et vivent plus longtemps que les parties dégarnies de la chevelure (la zone est épargnée par la chute causée par le processus androgénogénétique). Cette zone doit être préservée autant que possible pour laisser un ensemble harmonieux. La zone donneuse, située sur la couronne hippocratique peut donner (selon les patients) 4000 ou 5000 greffons sans que cela soit visible. L’aspect esthétique de la zone donneuse, notamment par l’absence totale de cicatrice sur le cuir chevelu, est un critère essentiel dans le choix de la FUE.

– La FUE permet un prélèvement itératif sur toutes les zones. Il est possible de faire plusieurs sessions avec un nombre limité de greffons : 2000 greffons peuvent être greffés en trois à quatre séances.

– Une « maxi séance » de 3000 à 4000 greffons est possible en une journée. Le chirurgien est assisté de 2 à 3 aides qui se relaient. Dans le cas des maxi séances, le patient accepte le rasage de toute la zone donneuse ou l’on pourra prélever jusqu’à 4000 greffons.

– La FUE apporte le meilleur rendement cheveux prélevé et cheveux implanté : les professionnels qui pratiquent régulièrement la FUE ont moins de 5% de perte de greffon. Le prélèvement se fait par des micro punch en titan de 0.6 à 0.8 mm plus rarement au 0.9 mm. Le choix du punch se fait en fonction de la nature des cheveux du patient.

– La FUE n’est pas douloureuse : l’intervention est réalisée sous anesthésie locale. Les suites opératoires sont évaluées comme une « gène » mais aucun patient n’évoque de douleur.

– Les suites opératoires de la FUE permettent une continuité de la vie sociale. Les marques sont visibles quelques jours et à condition d’accepter d’avoir un pansement pendant 2 jours sur la zone donneuse et des points rouges sur la zone implantée, aucune éviction n’est obligatoire. Les contraintes professionnelles ou personnelles propres à chacun imposeront d’avoir une activité moins visible. Le port d’un bonnet ou d’une casquette souple est possible. La prise de médicament n’est pas utile, l’eau en pulvérisation ou l’application de crème grasse évitera les démangeaisons liées à la micro cicatrisation. Le lavage des cheveux est possible après quelques jours.

La méthode FUE a été décrite pour la première fois par Masumi Inaba au Japon en 1988 qui a présenté l’utilisation d’une aiguille de 1 mm pour extraire des unités folliculaires. La recherche sur le sujet a été menée à travers les années 1990. En 2002, la méthode FUE a été décrite dans la littérature médicale par William R. Rassman et Robert M. Bernstein dans leur publication Follicular Unit Extraction: Minimally Invasive Surgery for Hair Transplantation

La greffe de cheveux  par  F.U.E. automatisée

La méthode FUE a été décrite pour la première fois par Masumi Inaba au Japon en 1988 qui a présenté l’utilisation d’une aiguille de 1 mm pour extraire des unités folliculaires. La recherche sur le sujet a été menée à travers les années 1990. En 2002, la méthode FUE a été décrite dans la littérature médicale par William R. Rassman et Robert M. Bernstein dans leur publication Follicular Unit Extraction: Minimally Invasive Surgery for Hair Transplantation

La greffe de cheveux par  F.U.E. automatisée fait un pas en avant grâce à l’automatisation du prélèvement des unités folliculaires sur la zone donneuse : la FUE automatisée par micro-aspiration. La technologie apporte une assistance dans la greffe de cheveux en automatisant l’extraction des unités folliculaires et la réimplantation des greffons. La F.UE. Automatisée a permis d’optimiser la qualité des unités folliculaire et augmente les chances de repousse des greffons. L’automatisation du prélèvement des unités folliculaires (FUE automatisée) permet un prélèvement régulier. L’expérience de l’’opérateur reste un atout majeur dans la vitesse d’exécution des gestes.
La différence essentielle avec une technique de FUE manuelle est la largeur de diamètre des punchs : nous utilisons des micros punchs de 0.9 à 1mm de diamètre pour permettre l’évacuation des greffons dans le dispositif d’aspiration. L’extraction du greffon doit de faire sans risque de transsection des unités folliculaires. Dans la technique classique de FUE, le micro-forage, l’extraction et l’implantation des unités folliculaires sont entièrement faits à la main.

Le Centre Marceau est équipé du dispositif médical Punch Hair Matic SAFER® Device pour réaliser des FUE automatisées.

La FUT

La méthode de greffe de cheveux par F.U.E. (follicular unit extraction) est une grande évolution par rapport à la F.U.T. (follicular unit transplantation).

La méthode F.U.T. consiste à sélectionner les unités folliculaires depuis une bandelette découpée dans le cuir chevelu.

Une bandelette de cuir chevelu est prise de pleine épaisseur dans le cuir chevelu. Les greffons sont ensuite découpés sur table puis transplantés.

Il s’ensuit une perte de peau multipliée par le fait qu’il faut rapprocher les berges de la plaie pour le refermer. Cette plaie sous tension est  à l’origine de la douleur post opératoire.   La méthode F.U.T. laisse une cicatrice de 10 à 12 cm dans le cuir chevelu au niveau de la zone donneuse (la couronne hippocratique). La FUT ne préserve pas la zone de prélèvement et limite les possibilités d’interventions dans le temps. Toute parcelle de cuir chevelu endommagé (les cheveux ne repoussent pas sur une cicatrice) fait perdre une quantité de greffons qui auraient pu être implantés.

La FUT est une méthode qui n’est pas proposée au Centre Marceau compte tenu de ses inconvénients et de l’évolution de la FUE : qu’elle soit automatisée (micro punchs de 0.9 à 1 mm de diamètre) ou manuelle micros punchs de 0.6 à 0.8 mm diamètre.

Choisir la FUE comme technique de greffe de cheveux permet un prélèvement sans laisser de séquelle cicatricielle, outre l’aspect esthétique, cela a pour impact de préserver au maximum la zone donneuse qui n’est pas illimitée.

ROBOTISATION, PRP, Histoire de la greffe de cheveux et documents SOFCPRE: en cours de rédaction merci de votre patience

Télécharger nos tarifs greffe de cheveux
Mise à Jour : 19 février 2018	Statut : A (révision)