Skip to content
RDV
Accès
Avis certifiés

A qui s’adresse l’épilation des sourcils ?

Cela fait plus de 20 ans que l’épilation laser se pratique dans le monde. Cette technologie s’appuie sur des appareils de pointe hautement sophistiqués et sécurisés et on estime que l’épilation laser permet de détruire définitivement 80 % à 98 % de la pilosité sur la zone traitée. L’épilation définitive des sourcils permet ainsi de gagner du temps et de l’énergie tout en retrouvant pleinement confiance en soi.

L’épilation définitive des sourcils est indiquée pour les femmes présentant une pilosité envahissante, souvent source de complexe. La pilosité du visage est en effet rarement bien vécue, puisque particulièrement visible à cet endroit. La présence de poils sur cette partie du visage peut être le résultat de variations hormonales, notamment à la ménopause ou en cas de présence d’un syndrome des ovaires polykystiques.

Quelle que soit la situation du patient, il est toujours recommandé d’attendre l’âge de la maturation hormonale pour procéder au traitement afin d’en assurer l’efficacité. Chez la femme, cette maturité est atteinte autour de 25-30 ans. Chez l’homme, il faudra patienter jusqu’à 35-40 ans.

Epilation des sourcils

Les risques et les bénéfices de l’épilation laser des sourcils

L’épilation des sourcils présente un des plus forts degrés de risque absolu : la perte d’un organe sensoriel, voire perte d’un de l’un des sens si faute identique sur les deux yeux (fluence, longueur d’onde ou techniques inadaptées). L’épilation des sourcils est également l’une des épilations qui présente le plus de bénéfices dans ses bonnes indications.

Elle doit être déconseillée à tout praticien qui n’a pas reçu une formation spécifique :

  • à la technique et aux précautions
  • aux règles de prudence de respect impératif
  • et une formation pratique tutorée.

Elle impose le respect méticuleux d’un protocole écrit. Le médecin doit la pratiquer régulièrement avec une fréquence suffisante pour en conserver la maîtrise. Il doit se faire évaluer régulièrement par un autre praticien.

Un consentement informé spécifique des patients, exposant clairement et complètement les risques est requis.

Cette pratique est néanmoins possible et plusieurs milliers d’actes ont été réalisés sans accident ou incident en respectant des règles techniques de base :

  1. Le patient est parfaitement calme et immobile, mains sur les cuisses (ou mieux sous les fesses)
  2. Le traitement se fait lumière ambiante coupée, sous lampe loupe (murale de préférence) dont l’éclairage est réglé au minimum, avec une diode de visée parfaitement opérationnelle.
  3. Dans toutes les configurations de tir, les structures oculaires doivent toujours être protégées par une barrière efficace et solidaire du patient. Coques de protection internes, externes. Dans le cas de la zone inter-sourcilière, il faut ajouter les doigts de l’opérateur car la ZIS est l’une des zones les plus dangereuses (certains angles de tir sont dans l’axe des structures oculaires et cet axe doit être bloqué par un obstacle).
  4. Le faisceau du laser ne doit jamais être pointé en direction de l’œil, même protégé par des coques (dans les accidents les plus fréquents, le faisceau passe entre l’orbite et les coques).
  5. Le YAG doit être évité, car il est généralement utilisé à plus forte fluence et pénètre très profondément (discussion possible car il est en contrepartie moins absorbé par les structures oculaires).
  6. Le faisceau du laser doit être étroit : 7 ou 10 mm, jamais plus (7 mm pour un débutant sous supervision).
  7. La fluence doivent être toujours modeste et limitée, la dose voulue étant plutôt délivrée en plusieurs spots (stacking). Selon les zones visées, soit le duvet périphériques soit les poils terminaux, la durée de tir et la dose se discutent.
  8. Les tirs s’opèrent toujours vers le haut, le faisceau doit faire un angle aussi aigu que possible avec les structures sous-jacentes à protéger.
  9. Aucun tir “à main levée” n’est autorisé. Le tir se fait distance gauge solidement ancrée dans la peau, de manière à ce que l’ensemble pivote en cas de mouvement du patient.
  10. Lors du tir, les coques (plus doigts de l’opérateur dans certains angles de tir sur la ZIS) doivent être ancrées solidement contre les structures osseuses pour éviter le passage d’un nombre cliniquement significatif de photons, et suivre tout mouvement imprévu du patient.

Quelles sont les étapes du traitement ?

Comme toujours au Centre Marceau (Paris 16 et Bordeaux), vous voyez d’abord un médecin pour une consultation médicale préalable à votre épilation laser des sourcils. Cela permet à notre équipe de s’assurer que votre couleur de peau, âge, couleur des poils constituent un profil adapté à ce type de traitement. Nous évaluons ainsi les contre-indications et risques d’échec potentiels et déterminons le nombre de séances nécessaires pour obtenir des résultats satisfaisants.

Les séances d’épilation laser des sourcils requièrent un grand calme de la part du patient comme du médecin. L’opérateur doit être compétent pour ce geste technique, qui ne s’improvise pas (voir risques et bénéfices de l’épilation laser des sourcils)

Une fois la demande finale bien comprise, il faut effectuer un rasage minutieux. Le réglage du laser dépend de la couleur et de la taille des poils ainsi que de la couleur de la peau. Les yeux sont protégés par des coques pour le patient et un masque pour l’opérateur.

Le traitement est fait avec la lumière éteinte de façon à bien voir le faisceau laser. Le passage du laser est fait à l’aide d’une loupe éclairante.

Il faudra ensuite attendre la repousse des poils pour procéder à un nouveau traitement. Ce délai pourra aller de 4 à 8 semaines, le nombre de séances variant en fonction de la pilosité et des cycles pilaires du patient.

Female,Eye,With,Extreme,Long,False,Eyelashes.,Eyelash,Extensions.,Makeup,

Quels sont les effets secondaires de l’épilation laser des sourcils ?

Comme tout traitement de médecine esthétique, l’épilation laser des sourcils peut donner lieu à des effets indésirables. La plupart du temps bénins, ces effets disparaissent rapidement après chaque séance. On observe notamment :

  • Des rougeurs
  • Des irritations
  • Une sensation de chaleur

Si cela se produit, les professionnels du Centre Marceau vous recommanderont d’appliquer des soins comme la crème « Biafine » pour soulager rapidement ces désagréments. Il arrive plus rarement qu’une réaction allergique survienne dans les 24 heures après le traitement : prenez immédiatement rendez-vous auprès de notre centre pour une consultation médicale.

Il est essentiel que vous respectiez les consignes qui vous sont données lors de la visite pré-traitement, notamment en ce qui concerne le rasage, mais aussi l’exposition au soleil avant et après la séance. Suivez-les pour  vous assurer une épilation laser des sourcils efficace et dénuée d’effets secondaires. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter notre équipe qui répondra à toutes vos questions.

Nos solutions d’épilation laser visage

 

Prendre rendez-vous pour une épilation laser des sourcils dans nos centres:

Les actus

  • Les poils incarnés par l’épilation laser
    Ce sont des poils qui en poussant dévient de leur trajet habituel vers l’extérieur, et n’émergent pas. Ils se courbent, s’entortillent et s’incrustent dans la peau. Localement, cela va
  • Épilation laser femme avant 25 ans
    L'épilation laser chez la femme avant 25 ans sera efficace mais nécessitera généralement plus de séances que l'épilation laser réalisée chez la femme à partir de 25 ans. A 25 ans, il faut en

Les actus

  • Les poils incarnés par l’épilation laser
    Ce sont des poils qui en poussant dévient de leur trajet habituel vers l’extérieur, et n’émergent pas. Ils se courbent, s’entortillent et s’incrustent dans la peau. Localement, cela va