banner_centre_marceau_generique2

Epilation laser : comment ça marche

Indications

Les poils foncés qui cassent sous la peau sont une très bonne indication de l’épilation laser.
Les poils incarnés peuvent provoquer des dégâts importants sur la peau. L’arrachage des poils par épilateur électriques ou cire font que les poils se cassent sous la peau. Ce processus de poils incarnés ne régresse jamais naturellement, il augmente avec le temps. L’épilation laser est la solution pour stopper ce processus.  En 6 à 9 mois, l’épilation laser va permettre de restituer la peau.

Comment ça marche ?

Une épilation définitive a pour objectif de détruire les zones germinatives qui se trouvent à la racine des poils et qui sont susceptibles de les alimenter. On doit chauffer à environ 100° toute la zone germinative pour qu’elle se transforme en tissu cicatriciel et ne permette plus de faire pousser un poil.

Plus le poil est foncé, plus il est chargé en mélanine, plus il est noir, plus il va absorber la lumière du laser, et moins le laser aura besoin d’être réglé fort. Pour obtenir une température élevée, il faut soit un poil foncé, soit un laser très puissant réglé au maximum de sa puissance. Plus le poil est gros, plus il sera facile à supprimer.

Que va-t-il se passer avec la peau ?

Nous projetons de l’air froid sur la peau pour éviter qu’elle ne chauffe trop quand on va chauffer le poil. Le froid de nos appareils projette sur la peau 1000L d’air à -30 degrés par minute. Le froid est extrêmement efficace parce qu’il permet de protéger la peau en augmentant les doses du laser. Pour  assurer la sécurité des patients, faut régler le laser avec une dose nécessaire pour permettre une efficacité suffisante.

Pour savoir comment la peau tolère le laser, pendant le passage du laser sur la peau, on va questionner le patient sur ce qu’il ressent : des piqûres d’aiguilles, ou une chaleur diffuse. Les piqûres d’aiguilles ce sont  les poils qui montent à plus de 100° et qui font comme une aiguille brulante. Une chaleur diffuse signifie que la dose est peut être trop élevée. Est ce que vous sentez que des piqûres d’aiguilles ?
 

Examen médical et test avant la séance

Le réglage du laser est un exercice est difficile à faire lors de la première séance parce qu’on manque de repères.

L’examen médical et les tests préalables permettent de s’approcher du meilleur réglage pour être efficace et sécuritaire. L’examen médical permet d’évaluer la couleur des poils et de la peau pour définir la dose.

Le test restera valable si la peau est la même le jour du traitement (pas de bronzage). Des tests peuvent  être réalisés juste avant la séance, les tests seront interprétés en 20 minutes.

Le test indiquera si les réactions sont bonnes sur les zones testées et si elles peuvent être traitées. L’efficacité s’entend et se voit : bruits de claquement des poils sous la peau, poils expulsés sous l’effet du laser, boursouflures qui apparaissent sur la peau, rougeurs. On contrôle l’efficacité dans les minutes qui suivent le test.

On aura un gonflement, ce que l’on appelle « les œdèmes périfolliculaires »:

Il s’agit d’une sorte d’urticaire, d’un gonflement), plus ce gonflement sera précoce, plus il sera important, plus on aura été efficace.

Le jour du traitement, avant la séance, on va demander au patient de nous dire pendant combien de jours la peau est restée rouge. Si ça reste jours 2 à 3 jours c’est normal on gardera la dose. Si ça reste rouge une journée on pourra augmenter la dose si c’est nécessaire pour l’efficacité.

button-tel-03-320
button rdv 03 320
button avis 03 320 1
button plan 03 320