Combien de séances faut il faire en épilation laser ?
 

Combien de séances faut il faire en épilation laser ?

L’épilation laser nécessite plusieurs séances.

Le nombre de séances indiqué sur le formulaire de consentement éclairé (souvent appelé devis) est indicatif et ne peut tenir compte des particularité de chaque personne. L’évaluation du nombre de séances est une estimation pour une peau non bronzée, en respectant les délais maxima entre séances et pour un traitement à dose efficace, donc présentant des risques.

Le nombre exact de séances en épilation laser ne peut être connu car les réponses varient selon les individus. Les facteurs qui influent sur le nombre de séances sont principalement :

  • l’âge au début du traitement,
  • la dose et le caractère minutieux du balayage par le laser,
  • la pigmentation des poils et de la peau,
  • la zone du corps et la possibilité d’une stimulation,
  • le respect du délai maximum entre deux séances.

La transformation de duvet en poils terminaux est normale jusqu’à 30 ans chez les femmes et jusqu’à 50 ans chez certains hommes et lors de certains événements (prise de poids, grossesse, ménopause, troubles hormonaux, prise de certains médicaments…). En cas d’augmentation brutale de la pilosité, il faut informer le médecin.
Un nombre de séances supérieur au nombre de séances données à titre indicatif est parfois nécessaire selon l’âge, si les poils sont très profonds (couche graisseuse par exemple), si la dose efficace a été atteinte progressivement (peau mate, bronzée ou pigmentée), si le balayage du laser n’a pas été régulier (mouvements fréquents du patient), en cas de stimulation et parfois sans raison connue.

Les résultats d’épilation laser peuvent être moins complets :

  • dans environ 5 % des cas, sans explication connue,
  • en cas d’acné tardive et/ou rebelle, et sur le visage,
  • sur certaines zones où des stimulations peuvent s’observer (ces zones sont variables selon les individus,
  • obésité, prise de poids,
  • poils denses, fins ou clairs,
  • immaturité du système pilaire (moins de 30 ans chez les femmes, moins de 40 ans chez les hommes),
  • forte pigmentation de la peau ou restes de bronzage qui conduisent à réduire les doses,
  • chez les femmes en cas règles tardives ou irrégulières, troubles de la fertilité, trouble hormonal,
  • prise de corticoïdes ou d’anabolisants,
  • hyperpilosité congénitale ou éthnique.

Voir les prix épilation laser femme
Voir les prix épilation laser homme