RDV
Accès
Avis certifiés

L’épilation laser est-elle définitive ?

Le terme épilation définitive signifie que des poils détruits par le laser ne repoussent pas (d’autres poils peuvent apparaître, selon l’âge ou les changements hormonaux) : à ce jour aucun argument publié ne laisse supposer que des poils détruits histologiquement puissent repousser en dehors d’une intervention extérieure (stimulation), d’un changement hormonal

Mes poils sont-ils éligibles pour l’épilation LASER?

Le laser sera efficace sur des poils terminaux, ce sont des poils visibles, d’un gros diamètre, longs et colorés ou des poils intermédiaires (plus fins tout en restant pigmentés). L’épilation laser n’agit pas sur le duvet (poil fin et très clair), les poils blancs ou roux.

Est-ce que c’est possible d’avoir une peau sans poils avec l’épilation définitive ?

L’épilation laser est rarement totale. L’épilation laser permet de supprimer de 80 % à 98 % des poils terminaux sur les zones traitées. Le résultat final sera constaté environ 12 mois après la dernière séance. Vous pouvez l’estimer approximativement en doublant la pilosité visible 3 mois après une séance.

Quel est le bon âge pour commencer l’épilation laser ?

Les données issues d’observation de 80 000 épilations laser montrent que les résultats sont fortement influencés par l’âge du début du traitement. Plus un traitement d’épilation laser est commencé jeune, plus il faudra de séances.

Chez la femme :
– de 13 à 18 ans, les séances sont toujours plus nombreuses,
– de 18 à 25 ans : le traitement peut être interrompu après quelques séances et repris après 35 ans.
– Un traitement commencé après 35 ans chez une femme aura les meilleures chances de réussite en un nombre de séances limité.

Ces informations générales ne tiennent pas compte des éventuels désordres hormonaux, de l’arrêt d’une pilule contraceptive fortement dosée … qui augmentent le nombre de séances ou limitent les résultats.

Chez l’homme :
– de moins de 35 ans dont la pilosité n’est pas mature, le laser risque d’accélérer la stimulation des poils. Un traitement commencé après 40 ans pour un homme sera beaucoup plus complet.
A noter que l’on observe quelques % de mauvais résultats hors norme (hérédité).

Quand dois-je arrêter les séances ?

En pratique, chaque patient peut arrêter son traitement lorsqu’il est satisfait des résultats et ne souhaite pas aller plus loin. Le bénéfice des séances supplémentaires fait l’objet d’un dialogue avec l’équipe médicale du Centre Marceau au moment de l’examen avant chaque séance.

Comment savoir si je dois arrêter mes séances ?

La réponse à des questions simples vous aidera à décider de la poursuite ou de l’arrêt de votre traitement :
– Avez-vous constaté des progrès depuis la dernière séance ?
– Voulez-vous aller plus loin dans les résultats ?
Si la réponse à ces questions est OUI : vous pouvez vous engager dans une nouvelle séance.

Si la réponse à ces questions est NON, nous allons plus loin dans le questionnement pour trouver la bonne décision :
– Les résultats vous paraissent-ils satisfaisants ?
– Avez-vous observé une amélioration depuis le début du traitement ?
– Combien de séance ont été faites ?
– Les délais entre les séances ont-il été respectés ?
– Quel est votre âge ?

Un traitement apporte des bénéfices visibles et un confort à court terme : pas de repousse pendant un mois, peau nette, pas de boutons … Ce bénéfice est distinct d’un résultat qui correspond à une diminution significative de la pilosité. Arrêter le traitement et le reprendre plus tard peut être un bon choix si on a commencé jeune.

Les poils peuvent-ils repousser après le traitement ?

Des cas de repousse s’observent lors de modifications hormonales (grossesse, acné tardive, calvitie précoce…), métaboliques (prise de poids,…), ou médicamenteuses (arrêt d’une pilule…).

Des stimulations mécaniques, médicamenteuses ou hormonales peuvent entrainer la néo-transformation de duvets en poils : cela ne traduit pas un échec de l’épilation laser, mais une évolution physiologique indépendante du traitement laser. Le cas le plus fréquent est lorsque le traitement laser commence trop jeune, alors que la pilosité n’est pas encore stabilisée. Dans ce cas, la pilosité va poursuivre son évolution après le traitement laser. Le traitement laser peut même accélérer cette évolution. Pour cette raison, un traitement d’épilation laser commencé trop jeune aura des résultats limités.

La minutie de l’opérateur laser lors du balaye de la peau a pu être imparfaite et des poils ont échappé au tir laser, ou n’ont pas reçu assez d’énergie pour que détruire les 2/3 inférieurs du follicule soient détruits.

Important : l’apparition brutale d’une pilosité importante doit conduire à consulter un médecin. Les informations apportées dans ces pages traduisent nos connaissances à ce jour selon les limites des connaissances scientifiques sur l’épilation laser.

Nos Actus

Épilation laser

Épilation laser

Épilation laser

Épilation laser

Nos Actus

Épilation laser

97%

de nos patients satisfaits

Deuxieme seance du maillot merci a mon operatrice Manon qui a m a permis d aller au bout de la seance avec le laser Yag.

Aurelie C. – 19 Mai 2021 – Avis Epilation Laser

Equipe tres professionnelle et tres a l’ecoute. Les conseils sont toujours adaptes. Tres satisfaite du resultat

Deborah – 11 Mai 2021 – Avis Epilation Laser

Personne très a l’écoute, résultat très satisfaisant des la première consultation

sarah – 05 Mai 2021 – Avis Epilation Laser

Les Avis
de nos patients

Épilation laser

Épilation laser

Épilation laser

Épilation laser