banner_centre_marceau_generique2

Epilation laser en toute saison comment faire ?

Le bronzage est l’ennemi numéro 1 de l’épilation laser. Pourquoi ?

L’effet du laser dépilatoire est thermique et cet effet s’appuie sur une cible chromophore « le poil ». La lumière émise par les lasers dépilatoires est absorbée par la mélanine qui colore le bulbe du poil.

La « lumière laser » est diffusée par une fibre optique qui concentre l’énergie sur une surface de 10mm à 24mm de diamètre. L’action du laser est donc très concentrée et focalisée sur 90% environ de la surface à traiter ( 1cm à 2,4 cm carré). L’effet du laser dépilatoire ne peut en aucun cas agir en périphérie d’une zone traitée (à quelques millimètre prêt) et à fortiori pas sur des zones du corps ou du visage qui ne sont pas traitées par le faisceau du laser.
Si vous exposez votre visage au soleil (en pratiquant un sport extérieur comme le ski …), votre visage sera bronzé et il n’y aura aucun impact sur la pigmentation de votre peau sur d’autres zones que celles exposées au soleil.
Il n’y aura donc aucune contre-indication à traiter les jambes ou le maillot par exemple au retour d’un séjour à la montagne si vous exposer uniquement le visage au soleil.

Les informations sur les risques d‘une séance d’épilation laser sur peau bronzée sont valables pour toute source de pigmentation sur la zone traitée : Ultra violets, douche bronzante ou crème auto-bronzante, maquillage permanent, certains maquillages de scène lorsqu’ils sont utilisés quotidiennement car les pigments deviennent difficiles à bien nettoyer.

Pourquoi le laser dépilatoire est-il contre-indiqué sur peau bronzée ?

La mélanine ou pigment foncé étant la cible du laser, toute cible présente sur la peau absorbé l’énergie du laser et la transforme en chaleur. Le but recherché pour dénaturer la racine du poil et empêcher sa repousse aura un effet de brûlure sur la peau.

Selon l’ancienneté, la profondeur ou l’intensité du bronzage, il conviendra d’attendre plus ou moins longtemps après une exposition au soleil sur les zones traitées. La durée exacte entre une exposition et le début du traitement est difficile à connaître pour chaque personne. La perte du bronzage dépend de chacun.

Après une séance d’épilation laser, l’exposition au soleil de la zone traitée est possible dès que la peau n’est plus rouge, sensible ou irritée et ceci afin de limiter les éventuelles hyper pigmentations. Généralement, cette éviction solaire est comprise entre quelques heures à quelques jours.

Les peaux mates et au partir d’un phototype 5 ou 6 ont une peau très chromophore. Nous utilisons donc pour l’épilation laser de ces peaux un laser dont la longueur d’onde est moins absorbée par la mélanine. L’efficacité des lasers Nd:Yag (matériaux qui produit les photons) est bonne à très bonne car le sang et l’eau sont également absorbés par ce type de laser et cela vient compenser la plus faible absorption de l’énergie émise par la mélanine. Généralement les personnes avec un phototype élevé on t une pilosité très foncée et des poils épais, ce qui donne une cible plus forte et apporte les bonnes chances d’efficacité.

On pourrait, et cela arrive, traiter une peau bronzée avec un laser Nd:yag lorsque on ne veut pas perdre le bénéfice du rythme de son traitement et agir sur les poils en phase anagène. C’est une solution envisagée par le médecin au cas par cas.

Nous vous rappelons que le soleil est néfaste pour la peau et est un facteur important de vieillissement cutané. L’utilisation de protection est recommandée.

 

NOS PRIX EPILATION LASER FEMME
NOS PRIX EPILATION LASER HOMME