banner_centre_marceau_generique2

L’épilation laser et le bronzage

Comment gérer le laser en été ?

Est-ce que je peux faire un traitement d’épilation laser en été ? Qu’elle est la meilleure période pour commencer un traitement ?

Au début de l’été, on a envie de reporter le début de son épilation laser à septembre ou octobre … mais cela ne fait que repousser la question car le traitement dure 1 an à 15 mois. Un traitement commencé en septembre ou octobre ne sera pas terminé au mois d’aout et la situation va se répéter l’été suivant.

La période idéale ou la meilleure période est d’avoir fini le traitement avant l’été. Comme on n’est pas toujours en situation idéale, il faut composer en fonction de plusieurs paramètres.

L’épilation laser en été, c’est possible !
Arrivé non bronzé (e) à sa séance est idéal mais lorsqu’on a des vacances, il est difficile de résister à l’appel de la plage ou des promenades à vélo !
Le premier critère à observer est le phototype : c’est la capacité de la peau à bronzer et à garder le bronzage sur les zones concernées bien sûr : si on épile les jambes, le bronzage des bras n’est pas un problème.

Phototype 2 et 3 : peau claire qui bronze peu et perd le bronzage rapidement = le traitement sera possible en été avec une exposition solaire raisonnable, la peau devra être protégée par des crèmes pendant 3 semaines avec arrêt de l’exposition 1 mois minimum avant la séance.

Phototype 3 B et 4 A : peau claire qui bronze rapidement et perd le bronzage entre 3 et 6 mois = le traitement sera possible en été sur les zones moins exposées comme les aisselles ou le maillot. L’exposition modérée sur les jambes est recommandée avec arrêt d’exposition pendant 1 mois avant la séance suivante.

Phototype 4 B : peau mate qui bronze beaucoup, le bronzage persiste 6 mois et plus = exposition solaire limitée +++ ou interdite pendant le traitement. Il est préférable de commencer sur peau non bronzée.

Les phototypes 5 et 6 ont la peau mate, métisse ou noire nécessitant l’usage de Nd :yag avec éventuellement un mixte de Alexandrite ou Nd :Yag. Le bronzage doit être limité avant le traitement et durant l’année.
On peut considérer chaque zone à traiter en fonction de la possibilité de les protéger du soleil : il est plus facile de protéger le maillot en portant un short ou le dos en gardant un polo, il est très difficle de protéger les bras !
Exemples d’organisation de traitement d’épilation laser des ½ jambes + maillot + aisselles ou dos:

Phototype 2 et 3

Modèle 1 : Vous avez 3 semaines de vacances début juin :
•    Séance 1 faite le 15 mai
•    2ème séance possible entre le 15 juin le 15 aout au plus tard : Exposition au soleil possible dès le 20 mai et arrêtée 1 mois avant la séance
•    3ème séance le 15 octobre
•    4ème séance le 15 janvier
•    5ème séance le 15 avril
•    6ème séance le 15 juillet
•    7ème séance le 15 octobre (si besoin)

Modèle 2 : Vous avez 3 semaines de vacances en aout :
•    1ère séance le 20 juin
•    2ème séance faite idéalement 1 semaine avant les vacances soit le 25 juillet : Exposition au soleil modérée possible dès début aout (sauf si la peau présente des rougeurs).
•    3ème séance le 25 octobre au plus tard
•    4ème séance le 25 janvier
•    5ème séance le 25 avril
•    6ème séance le 25 juillet
•    7ème séance le 25 octobre (si besoin)

Modèle 3 : Vous décidez de commencer le traitement à la rentrée sans protection solaire durant l’été ? Le traitement peut commencer en octobre ou novembre et plus.
•    1ère séance le 15 octobre
•    2ème séance le 15 novembre
•    3ème séance le 15 janvier
•    4ème séance le 15 avril
•    5ème séance le 15 juillet
•    Poursuite du traitement le 15 octobre : l’exposition solaire durant les vacances d’été est limitée (comme pour les modèles 1 et 2).

Après 5 ou 6 séances, on peut avoir envie d’arrêter car les résultats sont bons : Que se passe-t-il si vous arrêtez le traitement après la 5ème ou la 6ème séance ? La plupart du temps, le traitement n’est pas complètement achevé dans le sens où l’on peut encore améliorer les résultats. Si on dépasse 12 semaines, il est possible de reprendre le traitement en plein hiver et de faire 2 ou 3 séances espacées de 12 semaines maximum.

Ces exemples sont donnés à titre d’information, un examen médical et des tests sur votre peau peut s’avérer nécessaire avant d’effectuer une séance afin d’adapter les réglages du laser.
Les modèles de planning de traitement peuvent varier mais il est important de respecter un délai minimum de 3 à 4 semaines et maximum de 12 semaines entre les séances. Un traitement doit s’étaler sur 12 à 18 mois selon les zones du corps.

Les phototypes 4 et + sont les peaux qui présentent le plus de difficultés avec le laser car elles bronzent beaucoup et gardent le soleil longtemps.

 

 

button-tel-03-320
centre marceau epilation laser ic01
centre marceau epilation laser ic02
button avis 03 320 1
button plan 03 320