Skip to content
RDV
Accès
Avis certifiés

Ovale du visage

Une « jawline » redessinée sans chirurgie

Des méthodes de pointe pour retrouver un ovale parfait !

Redessiner l’ovale du visage est une des demandes les plus fréquentes en médecine esthétique. Pour choisir la bonne méthode et le bon praticien, il est indispensable de bien comprendre ce qui se passe au point de vue anatomique et physiologique lorsque notre visage vieillit et que nos traits s’affaissent (ptôse).

Les spécialiste du Centre de Médecine Esthétique MARCEAU analysent pour vous la dynamique des remaniements induits par le vieillissement du visage et leurs conséquences sur le choix de la technique qui pourra y remédier.

Quels sont les remaniements anatomiques et physiologiques du visage lors du vieillissement ?

Notre visage n’est pas statique : il est mobile, exprime des ressentis, se transforme, s’affaisse, change de forme, évolue au cours du temps et vieillit. L’exposition solaire, la pesanteur, les facteurs environnementaux, notre génétique, notre hygiène de vie et le temps participent à ces transformations morphologiques.

Toutes les parties de notre visage ne vieillissent pas de la même manière, cela est dû à la façon dont la peau est insérée sur les muscles et les os de notre face. Si nous segmentons verticalement notre visage nous pouvons distinguer la partie centrale ou proface médiane contenant le nez et la bouche, de chaque côté, les parties intermédiaires contenant les joues ou mésofaces intermédiaires et deux parties externes, proches des oreilles ou métafaces latérales. Cette répartition a l’intérêt de nous montrer le visage dans sa dynamique d’affaissement au cours du temps et les modifications qui apparaissent (1).

Ovale du visage

L’ovale concerne la partie inférieure de notre visage. A ce niveau, on observe un affaissement (ptôse) du tissu cutané de la mésoface qui adhère très peu aux muscles et aux os qu’il recouvre.

Avec le temps les bajoues se forment dans la partie inférieure de cette zone. Par contre, la métaface est constituée d’un tissu cutané et sous-cutané qui adhère très bien au muscle Masseter qu’elle recouvre : cette partie du visage ne ptôse pas avec le temps. Il en est de même pour la proface, constituée d’un tissu cutané et sous-cutané plus adhérent en profondeur, qui ne s’affaisse pas avec l’âge. Cette différence de relâchement existant entre les différentes parties du visage forme des décrochements visibles entre métaface et mésoface et entre mésoface et proface. Ce sont ces décrochements qui altèrent l’ovale du visage. Ce sont eux qu’il faut réparer.

Quelles méthodes pour retrouver un ovale harmonieux ?

Plusieurs méthodes peuvent être envisagées pour le rajeunissement du contour du visage. Il est doncnécessaires d’avoir un conseil avisé pour faire le bon choix en fonction de notre peau.

Avant tout traitement, votre praticien du centre MARCEAU vous reçoit pour réaliser un examen devotre peau, pour évaluer d’éventuelles contre-indications, pour choisir la méthode appropriée et vous exposer le protocole de soins.

Ultrasons focalisés (HIFU ou High intensity focused ultrasound)

Cette technique permet de traiter les tissus profonds habituellement inaccessibles au laser (2). La technologie HIFU est basée sur l’échauffement ponctuel des tissus à une profondeur prédéterminée en épargnant les tissus adjacents. L’appareil à main, réglé de façon à agir à 3 ou 4,5 mm de profondeur, est passé méthodiquement sur la zone de l’ovale du visage. Des points de coagulation et de rétractation tissulaire sont induits en profondeur stimulant les phénomènes de réparation et de régénération des tissus. Des picotements et une sensation de chaleur peuvent être ressentis au passage des ultrasons. Les suites immédiates sont simples : érythème et œdème discrets résolutifs en moins de 12 heures.
Une sensation de tension peut être ressentie dans la mâchoire pendant 1 à 2 semaines. L’effet HIFU provoque une synthèse des fibres de collagène, d’élastine et de molécules indispensables à la reconstitution des tissus. Il faut compter 1 à 2 séances d’une durée de 30 à 60 minutes pour un effet durable à 2-3 ans.

Radiofréquence fractionnée multi-aiguilles ou microneedling

Cette technique est basée sur l’émission d’ondes électromagnétiques de très haute fréquence (THF), qui appliquées sur la peau, produisent un échauffement ponctuel dans l’hypoderme (50° à 65°C). L’épiderme reste intact. Ce phénomène entraîne la rétraction des fibres de collagène, une stimulation de la microcirculation puis une néocollagénèse (production de nouvelles fibres de collagène). L’application d’une crème anesthésiante rend la séance plus confortable. Les suites sont un œdème et une légère inflammation transitoires (12 à 24h) avec quelques croûtelles qui tombent dans la semaine. La peau se raffermit, se tonifie, se tend et rajeunit durablement. Il s’agit d’un traitement profond de la peau. Il faut compter 2 à 3 séances espacées de 4 semaines pour traiter l’ensemble de l’ovale du visage.

Injection d’acide hyaluronique (AH) ou « jawling contouring »

L’AH est une molécule hydrophile présente à l’état naturel dans notre peau. Avec le temps, elle se raréfie entraînant la déshydratation du tissu cutané et une perte de volume. Les injections d’AH au niveau du contour du visage ont pour but de restructurer en volume la ligne mandibulaire (le long des mâchoires) et de combler les décrochements liées à l’affaissement des joues. L’AH utilisé est un produit injectable résorbable dans le temps. On pratique, en général, une injection profonde qui stabilise la joue, l’empêche de s’affaisser, redonne du galbe à cette zone et gomme la ptôse et, si besoin, une injection superficielle par « nappage » sous-cutané pour redessiner tout l’ovale et améliorer l’éclat de la joue. Un anesthésiant est contenu dans l’injection. Une injection d’AH peut être pratiquée au niveau du menton si nécessaire. Le « jawling contouring » demande une unique séance d’une durée de 30 à 45 minutes. Il est conseillé d’éviter le sport et le soleil durant quelques jours après la séance. Les effets sont significatifs jusqu’à 18 mois.

Fils tenseurs PDO ou résorbables crantés

Cette technique qui convient à tous les types de peau existe depuis des années et s’améliore en disposant d’une gamme de produits de plus en plus efficaces. Elle est indiquée pour un début d’affaissement de l’ovale du visage qu’elle permet de redessiner mais aussi pour remonter les bajoues ou l’affaissement des pommettes. Les fils tenseurs PDO (Polydioxanone) sont résorbables (6 à 8 mois), stériles et permettent un effet tenseur remarquable ainsi qu’une stimulation des fibres de collagène et d’élastine, une accélération de la microcirculation et la régénération de cellules. Les fils sont positionnés dans le derme superficiel sous anesthésie locale et permettent la mise en tension de la zone traitée, la réduction des rides et du relâchement. Leur maillage permet d’obtenir un effet « tightening » par la contraction du tissu cutané. La technique avec les fils tenseurs crantés, pratiquée sous anesthésie locale, permet une remise en tension de la zone de la joue qui a tendance à s’affaisser. Le résultat est plus modeste avec une perte de 30 % de l’effet obtenu dans le mois qui suit la séance. L’effet « liftant » dure de 12 à 18 mois. Après la séance de pose de fils tenseurs PDO ou résorbables, quelques ecchymoses peuvent apparaître aux points d’entrée des fils et une tension douloureuse peut être ressentie dans l’ensemble de la zone traitée.

Les effets obtenus : un ovale ultra soigné, une peau « liftée » !

Ultrasons focalisés (HIFU)

L’effet est immédiat, la peau est retendue naturellement, les contours du visage sont galbés et redéfinis. On observe un rajeunissement global du bas du visage dans le mois qui suit, l’ovale est redessiné, la peau est « liftée », rajeunie, douce et éclatante grâce à la synthèse induite d’élastine, de collagène. L’effet global tenseur est spectaculaire et durable jusqu’à 3 ans.

Radiofréquence fractionnée microneedling

Cette technique traite la peau relâchée, fripée ou détendu de l’ovale. L’aspect « lifté » est visible dans les 15 jours qui suivent la séance le temps pour le tissu cutané de se régénérer et de synthétiser de nouvelles fibres de collagène. Les effets s’améliorent avec le temps. Un entretien tous les 12 mois est nécessaire pour conserver les résultats.

Acide hyaluronique (AH)

L’effet visuel est immédiat, le bénéfice d’hydratation et l’effet « skin booster » au niveau des cellules de la peau (fibroblastes) est actif au bout de 15 jours. Élastine, collagène et molécules indispensables à la régénération de la peau sont fabriquées en quantité. En atténuant les décrochements existant entre les diverses parties du visage, on contribue au rajeunissement de l’ensemble et on donne un effet « lifting » très naturel avec une amélioration de
la texture de la peau. Le remodelage du galbe du menton a un effet sur la pente du cou non négligeable.

Fils tenseurs PDO ou résorbables crantés

l’effet est visible immédiatement après la séance PDO et s’amplifie avec le temps par la synthèse des fibres de collagène dans les tissus. Les deux types de fils se résorbent avec un effet prolongé à 18 mois environ. Il y a remise en tension de l’ovale du visage par le maillage de la région de la joue. On obtient un effet « lifting transitoire » sans chirurgie par soutien des tissus affaissés. Les fils peuvent être reposés tous les 2 ans et associés à un comblement par AH.

Toutes ces méthodes peuvent être combinées pour obtenir des effets cumulés dans la lutte contre le relâchement de l’ovale du visage.

Pourquoi privilégier les Ultrasons focalisés dans le cas d’un affaissement modéré à important de l’ovale du visage ?

Le traitement du bas du visage, sans chirurgie, est une demande très fréquente en médecine esthétique. Cependant, il met en jeu les tissus profonds de cette zone et nécessite d’intervenir, pour un relâchement important, au niveau du SMAS (Superficial muscular aponévrotic system), fine couche tissulaire de fibres de collagène et d’élastine qui s’étend du cou au front et qui joue un rôle essentiel dans l’expression du visage en reliant les muscles à la peau. La technologie HIFU permet d’atteindre le SMAS (4,5 mm de profondeur), la graisse hypodermique et le derme profond (3 mm) et d’y réaliser des points de coagulation qui permettent la régénération tissulaire et le remodelage des couches profondes du bas du visage tout en épargnant les tissus superficiels. Le HIFU est, actuellement, l’alternative la plus sécuritaire et la plus efficace pour le relâchement modéré à important du bas du visage et du double menton : elle est très bien tolérée, non invasive, sans injection, sans suite opératoire, sans éviction sociale et convient à tous les types de peau. Elle permet de redessiner harmonieusement un ovale de visage affaissé et d’obtenir une régénération tissulaire étonnante et durable. Les autres méthodes sont utilisées dans le cas d’un début d’affaissement de l’ovale ou d’un affaissement minime à modéré.

Bibliographie

1- L. Belhaouari et al, Comment je traite l’ovale du visage, Therapeutiques en dermato- Vénérologie- n° 276, 2018- cahier 2.

2- N ; Naouri, Remise en tension de l’ovale du visage par ultrasons microfocalisés Ultraskin, 2015, Centre international de la peau, centre laser Nogent sur-Marne, Elsevier Masson SAS.