Résultats de la Cryolipolyse Coolsculpting Copy

Résultats du traitement par cryolipolyse Coolsculpting

Selon les études, la CRYOLIPOLYSE permet de réduire de 25 % à 45 % les bourrelets graisseux localisés. Comme pour la plupart des procédures, les résultats visibles varient d’une personne à l’autre. Pour parfaire le résultat, il est parfois intéressant de traiter une seconde fois la même localisation, ce qui permet de traiter 45% du tissu graisseux. Le délai entre 2 traitements sur une même localisation doit être d’au moins 3 mois.

Les résultats d’un traitement par cryolipolyse Coolsculpting ne sont pas immédiats. Après le traitement par cryolipolyse, la réduction de l’épaisseur de la couche graisseuse intervient progressivement, le corps élimine les cellules de graisse touchées jusqu’à environ deux mois après le traitement, les résultats sont stable trois mois environ après le traitement. Il est possible de commencer à voir les premiers changements à partir de 3 semaines après un traitement.

Est-il possible de prévoir quelle efficacité aura la Cryolipolyse Coolsculpting sur une personne ?

En l’état actuel des données de la science, il est impossible de prédire les résultats d’une Cryolipolyse pour une personne précise. Cette incertitude est la règle dans tous les domaines de la médecine où nos connaissances ne sont que statistiques.

Ce qui est connu : 90 % des personnes répondent à un traitement par Cryolipolyse lorsque celui-ci est à la fois bien indiqué et bien conduit. Cela signifie qu’une personne sur 10 résistera à ce traitement.

Aucun moyen ne nous permet de prévoir avec certitude si votre corps répondra ou non à la Cryolipolyse, même si une indication est parfaite et qu’elle s’est déroulée dans toutes les règles.

Les résistances à la Cryolipolyse sont très probablement liées au régime alimentaire d’une personne et à la génétique qui détermine le métabolisme de ses graisses, avec pour résultat que vos adipocytes contiendront des graisses qui se solidifient à des températures différentes. Selon la composition de leurs graisses les cellules graisseuses vont plus ou moins bien « résister » aux basses températures.

Pour prendre un exemple, à + 4°, 70% des graisse d’origine laitière se sont solidifiées (donc sensibles à la cryolipolyse) alors que la plupart des lipides d’origine végétale (huile d’arachide, colza, soja,…) sont toujours liquides (donc insensibles à la Cryolipolyse). Pour autant, il n’est pas possible de connaître la composition des lipides stockés dans vos cellules graisseuses en dehors d’activités de recherche, d’autant que celle-ci varie en permanence.

Il est possible de prévoir si la Cryolipolyse sera inefficace ou décevante chez une personne. Nous recherchons systématiquement les contre-indications pour risque d’inefficacité (topographie ou consistance des tissus graisseux) avant de proposer un plan de traitement par Cryolipolyse. Toutefois, une absence de contre-indication ne vous garantit pas qu’une personne répondra bien à la Cryolipolyse. Elle garantit des chances intactes d’avoir des résultats « dans la moyenne », et plus précisément environ 9 chances sur 10 de répondre à la Cryolipolyse avec des résultats qui s’échelonneront de « modestes » à « excellents ».

En l’état actuel des données de la science, il serait déraisonnable de conseiller un régime alimentaire qui favoriserait l’effet de la Cryolipolyse Coolsculpting.

Nos tarifs cryolipolyse Coolsculpting Paris